Noble Coran » Français » Sourate L'Ustensile

Français

Sourate L'Ustensile - Versets Nombre 7
أَرَأَيْتَ الَّذِي يُكَذِّبُ بِالدِّينِ ( 1 ) L'Ustensile - Ayaa 1
Vois-tu celui qui traite de mensonge la Rétribution ?
فَذَٰلِكَ الَّذِي يَدُعُّ الْيَتِيمَ ( 2 ) L'Ustensile - Ayaa 2
C'est bien lui qui repousse l'orphelin,
وَلَا يَحُضُّ عَلَىٰ طَعَامِ الْمِسْكِينِ ( 3 ) L'Ustensile - Ayaa 3
et qui n'encourage point à nourrir le pauvre.
فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ ( 4 ) L'Ustensile - Ayaa 4
Malheur donc, à ceux qui prient
الَّذِينَ هُمْ عَن صَلَاتِهِمْ سَاهُونَ ( 5 ) L'Ustensile - Ayaa 5
tout en négligeant (et retardant) leur Salat,
الَّذِينَ هُمْ يُرَاءُونَ ( 6 ) L'Ustensile - Ayaa 6
qui sont pleins d'ostentation,
وَيَمْنَعُونَ الْمَاعُونَ ( 7 ) L'Ustensile - Ayaa 7
et refusent l'ustensile (à celui qui en a besoin).

Livres choisis au hasard

  • Quelques notions concernant le mois de SafarCe livre explique les points suivants : Les traditions rapportées des Arabes de l’époque antéislamique relatives à ce mois. Les enseignements islamiques contraires aux dites traditions. Les innovations et fausses croyances que des musulmans commettent pendant ce mois. Les expéditions et les événements importants qui s’y sont déroulés du vivant du Prophète (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui). Les hadiths mensongers concernant le mois de Safar.

    Ecrit par : Mohammed Saleh Al-Mounajed

    Correcteurs : Abu Hamza Al-Germâny

    Publié par : Bureau de prédication islamique de Rabwah (Riyadh) - http://www.islamqa.com

    Source : http://www.islamhouse.com/p/77194

    Download :Quelques notions concernant le mois de SafarQuelques notions concernant le mois de Safar

  • Manifestation de la vérité (extraits choisis)L'auteur est né à New Delhi (Inde) en 1817, d'une famille noble, il a reçu une première formation par les membres de sa famille, puis dans les écoles islamiques de l'Inde. A l'issue de ses études il s'occupa à enseigner dans l'école qu'il a fondé à Kirana. Au même moment la Grande Bretagne s'installe en Inde. Les émissaires chrétiens s'activaient intensément pour évangéliser l'Inde, bénéficiant de la vaste logistique de l'armée royale britannique. Devant cette situation Cheikh Rahmatoullah résista par tous les moyens, parcourant l'Inde en organisant des conférences et des débats. Le plus célèbre de ses débats fut celui qu'il eut avec la Pasteur Pfander ; ils devaient débattre en plusieurs étapes de quatre sujets : 1 : Des altérations dans les évangiles 2 : De la divinité du Christ 3 : De la trinité et 4 : Du message de Mohamed. Cela devait se passer devant un grand rassemblement public en présence des autorités britanniques ainsi que de journalistes et de divers représentants religieux. Le débat était d'autant plus important qu'il était assorti d'une importante condition, ainsi celui qui se trouverait à court d'argument devant se convertir à la religion de son adversaire. Mais à la grande surprise de tout le monde, après le débat sur les deux premiers points, le pasteur Flander quitte l'Inde. Les médias ont alors fait état de ce grand triomphe du Cheikh, ceci lui a donné une grande notoriété, et les anglais réagissaient à cela en la gênant dans ses actions et ses mouvements. Alors le cheikh Rahmatoullah entra dans la clandestinité et organisa des cellules de résistance et sa tête fut mise à prix. Il réussit à s'enfuir en rejoignant La Mecque. Quant au Pasteur Flander, il s'installa en Turquie, racontant une version mensongère sur l'issue des débats : Rasmatoullah est vaincu, et tous les musulmans de l'Inde se sont convertis au christianisme. Le sultan Ottoman, inquiet par l'effet de ces rumeurs sur la population a envoyé chercher la vérité auprès des pèlerins indiens de La Mecque. Informé de la présence du Cheikh au Lieu Saint, il l'invite en Turquie. Le Pasteur quitta la Turquie dès l'arrivée du Cheikh. Le sultan proposa à Rahmatoullah d'écrire un traité relatant leurs débats et qui ferait une réponse aux missionnaires qui sillonnaient le monde musulman, le cheikh s'y est mis et au bout de six mois le livre "idhâroul-Haq" est né. Voici quelques-uns de ses extraits...

    Ecrit par : Rahmatoulah Al-Hindy

    Correcteurs : Ali Hassan Khan

    Publié par : www.umm-ul-qura.org

    Source : http://www.islamhouse.com/p/229870

    Download :Manifestation de la vérité (extraits choisis)

  • Epître sur le hijabCet écrit décrit comment doit être porter le voile de la femme vertueuse.

    Ecrit par : Mohammed ibn Othaymine

    Traducteurs : Boureima Abdou Daouda

    Publié par : Organisation pour la prédication des jeunes musulmans au Sénégal

    Source : http://www.islamhouse.com/p/1568

    Download :Epître sur le hijab

  • Les chiites et la mosquée Al-AqsaIl se peut que certains désapprouvent que nous écrivions au sujet de l'importance de la mosquée Al-Aqsa chez les musulmans et dans la législation islamique, étant donné que cela fait partie des choses admises et n'a pas besoin de plus amples explications ; car elle est confirmée par la parole d'Allah (qu'Il soit exalté) dans son Livre Saint, la parole authentique du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) et par l'unanimité de la communauté sur son mérite. Mais nous avons la certitude que quiconque lira ce livre, nous excusera après que les faits lui soient dévoilés, et qu'il prendra conscience de l'ampleur de la tromperie qui nous a été cachée par des gens qui ont prétendu défendre la mosquée Al-Aqsa et la terre du voyage nocturne, et qui ont levé le drapeau de la défense des opprimés parmi les gens de la Palestine et de ses lieux saints ! C'est la raison pour laquelle il fallait absolument défendre la position de la mosquée Al-Aqsa, et avertir à propos de ce qui a été rapporté dans les livres et les références approuvés chez les chiites, et ils sont très nombreux ! Et dans lesquels ils ont écrit de leurs propres mains que la mosquée Al-Aqsa n'a aucune importance à l'endroit où elle se trouve maintenant, mais c'est une mosquée dans le ciel, et beaucoup de gens ont pensé que c'est la mosquée de Jérusalem [Al-Quouds] ! Et nous avons fait des efforts pour ne pas laisser ces allégations sans réponses qui les réfutent et qui dévoilent leur malveillance et leur fausseté, et ceci afin que nous contribuions avec la parole et la plume, avec l'intention de dévoiler les réalités des choses et d'enlever le voile, afin que tout le monde prenne conscience de l'ampleur du complot et de la tromperie que ces menteurs essaient de rédiger et de prouver dans leurs livres ! Nous avons prouvé aussi à travers la recherche et l'étude que toute personne qui a essayé de faire douter de la position de la mosquée Al-Aqsa bénie - et parmi ceux-là, les juifs et les orientalistes - a démontré cela avec des allégations insignifiantes tirées des livres des chiites, afin qu'elles soient une épée avec laquelle elle frappe les choses établies de notre communauté et de sa croyance, et afin d'ébranler la position de la mosquée Al-Aqsa dans nos cœurs. Nous voulons attirer l'attention sur le fait que notre but dans ce livre est l'union de la communauté, unir la parole des musulmans, être d'accord sur nos lieux saints, aimer ceux à qui Allah a permis de conquérir Jérusalem, et couper la route de l'armée des professeurs parmi les juifs et les orientalistes qui ont trouvé dans les livres des chiites une matière grasse, et ils ont fait qu'elle soit un moyen pour diminuer l'importance [la position] de la mosquée Al-Aqsa chez les musulmans. Il fallait donc absolument faire un examen approfondi de ces récits qui font douter de la position de la mosquée Al-Aqsa et prouver les mérites de Jérusalem avec les arguments et les preuves.

    Ecrit par : Tariq Ahmed Hijaazi

    Publié par : http://www.haqeeqa.com

    Source : http://www.islamhouse.com/p/268692

    Download :Les chiites et la mosquée Al-AqsaLes chiites et la mosquée Al-Aqsa

  • Conseils Profitables sur l’Interdiction de la Médisance et la CalomnieCe livre, traduit par le site mukhlisun (qu'Allah les préserve) et recommandé par le Ministère des Affaires religieuses saoudien, est une mise en garde contre la médisance et la calomnie qui dévastent aujourd'hui les rangs des musulmans. S'il y a un organe chez l'homme qui présente une énorme disproportion entre sa force et la portée de ses actions c'est la langue. La tradition musulmane donne aux mots, éléments régulateurs des rapports humains et d'expression, une dimension normative qui requière à la langue un statut particulier parmi les organes. En ce sens, la langue en tant qu'organe de la parole, est soumise à un certain nombre de règles d'ordre éthique qui ressortent aussi, et en général du domaine des obligations. Ainsi si le fidèle musulman est tenu sur le plan rituel de satisfaire à un certain nombre de prescriptions comme l'observance de la prière, du jeûne, de l'aumône légale etc. Il doit également sur le plan moral respecter un certain nombre de principes comme le fait de dire la vérité, d'être sincère, d'avoir une bonne intention, de ne pas mentir, de ne pas calomnier, de ne pas faire de faux sermons etc. Plusieurs paroles du Prophète - sur Lui la Paix -illustrent cet intérêt que la tradition accorde au bon usage de la langue et des mots...

    Ecrit par : Mouhammed Ibn Souleymen Al-Alit

    Source : http://www.islamhouse.com/p/292505

    Download :Conseils Profitables sur l’Interdiction de la Médisance et la Calomnie

Choose language

Choose Sourate

Livres choisis au hasard

Choose tafseer

Participate