Noble Coran » Français » Sourate L'Obscurcissement

Français

Sourate L'Obscurcissement - Versets Nombre 29
إِذَا الشَّمْسُ كُوِّرَتْ ( 1 ) L'Obscurcissement - Ayaa 1
Quand le soleil sera obscurci,
وَإِذَا النُّجُومُ انكَدَرَتْ ( 2 ) L'Obscurcissement - Ayaa 2
et que les étoiles deviendront ternes,
وَإِذَا الْجِبَالُ سُيِّرَتْ ( 3 ) L'Obscurcissement - Ayaa 3
et les montagnes mises en marche,
وَإِذَا الْعِشَارُ عُطِّلَتْ ( 4 ) L'Obscurcissement - Ayaa 4
et les chamelles à terme , négligées,
وَإِذَا الْوُحُوشُ حُشِرَتْ ( 5 ) L'Obscurcissement - Ayaa 5
et les bêtes farouches, rassemblées,
وَإِذَا الْبِحَارُ سُجِّرَتْ ( 6 ) L'Obscurcissement - Ayaa 6
et les mers allumées,
وَإِذَا النُّفُوسُ زُوِّجَتْ ( 7 ) L'Obscurcissement - Ayaa 7
et les âmes accouplées
وَإِذَا الْمَوْءُودَةُ سُئِلَتْ ( 8 ) L'Obscurcissement - Ayaa 8
et qu'on demandera à la fillette enterrée vivante
بِأَيِّ ذَنبٍ قُتِلَتْ ( 9 ) L'Obscurcissement - Ayaa 9
pour quel péché elle a été tuée.
وَإِذَا الصُّحُفُ نُشِرَتْ ( 10 ) L'Obscurcissement - Ayaa 10
Et quand les feuilles seront déployées ,
وَإِذَا السَّمَاءُ كُشِطَتْ ( 11 ) L'Obscurcissement - Ayaa 11
et le ciel écorché
وَإِذَا الْجَحِيمُ سُعِّرَتْ ( 12 ) L'Obscurcissement - Ayaa 12
et la fournaise attisée,
وَإِذَا الْجَنَّةُ أُزْلِفَتْ ( 13 ) L'Obscurcissement - Ayaa 13
et le Paradis rapproché,
عَلِمَتْ نَفْسٌ مَّا أَحْضَرَتْ ( 14 ) L'Obscurcissement - Ayaa 14
chaque âme saura ce qu'elle a présenté.
فَلَا أُقْسِمُ بِالْخُنَّسِ ( 15 ) L'Obscurcissement - Ayaa 15
Non ! ... Je jure par les planètes qui gravitent
الْجَوَارِ الْكُنَّسِ ( 16 ) L'Obscurcissement - Ayaa 16
qui courent et disparaissent !
وَاللَّيْلِ إِذَا عَسْعَسَ ( 17 ) L'Obscurcissement - Ayaa 17
par la nuit quand elle survient !
وَالصُّبْحِ إِذَا تَنَفَّسَ ( 18 ) L'Obscurcissement - Ayaa 18
et par l'aube quand elle exhale son souffle !
إِنَّهُ لَقَوْلُ رَسُولٍ كَرِيمٍ ( 19 ) L'Obscurcissement - Ayaa 19
Ceci [le Coran] est la parole d'un noble Messager ,
ذِي قُوَّةٍ عِندَ ذِي الْعَرْشِ مَكِينٍ ( 20 ) L'Obscurcissement - Ayaa 20
doué d'une grande force, et ayant un rang élevé auprès du Maître du Trône,
مُّطَاعٍ ثَمَّ أَمِينٍ ( 21 ) L'Obscurcissement - Ayaa 21
obéi, là-haut, et digne de confiance.
وَمَا صَاحِبُكُم بِمَجْنُونٍ ( 22 ) L'Obscurcissement - Ayaa 22
Votre compagnon (Muhammad) n'est nullement fou;
وَلَقَدْ رَآهُ بِالْأُفُقِ الْمُبِينِ ( 23 ) L'Obscurcissement - Ayaa 23
il l'a effectivement vu (Gabriel), au clair horizon
وَمَا هُوَ عَلَى الْغَيْبِ بِضَنِينٍ ( 24 ) L'Obscurcissement - Ayaa 24
et il ne garde pas avarement pour lui-même ce qui lui a été révélé.
وَمَا هُوَ بِقَوْلِ شَيْطَانٍ رَّجِيمٍ ( 25 ) L'Obscurcissement - Ayaa 25
Et ceci [le Coran] n'est point la parole d'un diable banni.
فَأَيْنَ تَذْهَبُونَ ( 26 ) L'Obscurcissement - Ayaa 26
Où allez-vous donc ?
إِنْ هُوَ إِلَّا ذِكْرٌ لِّلْعَالَمِينَ ( 27 ) L'Obscurcissement - Ayaa 27
Ceci n'est qu'un rappel pour l'univers,
لِمَن شَاءَ مِنكُمْ أَن يَسْتَقِيمَ ( 28 ) L'Obscurcissement - Ayaa 28
pour celui d'entre vous qui veut suivre le chemin droit.
وَمَا تَشَاءُونَ إِلَّا أَن يَشَاءَ اللَّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ ( 29 ) L'Obscurcissement - Ayaa 29
Mais vous ne pouvez vouloir, que si Allah veut, [Lui], le Seigneur de l'Univers;

Livres choisis au hasard

  • La préservation finale (la demande de pardon)Allah dit : « Et Allah n’est point tel qu’Il les châtie, alors que tu es parmi eux et Allah n’est point tel qu’Il les châtie, alors qu'ils demandent le pardon. » Ali Ibn Abi Tâleb interpréta ce verset ainsi : « la première préservation est partie (il fait allusion à la mort du prophète) et il ne reste à présent que la seconde. » En effet, la dernière préservation qui nous reste est la demande de pardon, ce livre précieux vous apprendra sa valeur et comment cultiver cette demande tous les jours jusqu'à notre dernier souffle...

    Correcteurs : Fouad Sirbal

    Publié par : Bureau de prédication islamique de Rabwah (Riyadh)

    Source : http://www.islamhouse.com/p/357469

    Download :La préservation finale (la demande de pardon)La préservation finale (la demande de pardon)

  • Aperçu des croyances chiitesL'auteur dit : "Ce qui m’a incité à écrire ce livre c’est ce regain d’activisme prosélyte observé chez les chiites, dans le monde musulman, au cours de ces dernières années, sachant le danger que représente cette secte sur la religion musulmane. Aussi, nombreux sont les musulmans qui ignorent les périls de ce groupe et ce que véhiculent leurs idées en guise d’associationnisme, de dénigrement du texte coranique, d’insultes à l’encontre des compagnons – qu’Allah les agrées – et d'abus au sujet des imams. J’ai donc décidé de composer ce livre et de répondre à ce qui prêtait à confusion, sans trop m’étendre, en prenant exemple sur mon professeur, le cheikh Abdallah ibn Abdarrahman Al Jibrin – qu’Allah le préserve – avec son ouvrage « Commentaires de l’Éclat de la foi » et en m’aidant aussi de ce que j’ai relevé dans les livres de référence de cette secte. Je me suis aussi inspiré des livres des savants de la sounna, parmi les anciens et les contemporains, et de ce qu’ils ont écrit comme réponses pour dénoncer la foi travestie des chiites fondée sur l’associationnisme, la démesure, le mensonge, l'outrage, l’injure, l’insulte et le dénigrement. J’ai essayé, tant que peut se faire, en ce modeste et petit livre, de les discréditer à partir de leurs ouvrages de référence et leurs publications comme l’a dit le cheikh Ibrahim ibn Sulayman Al Jabhân –qu’Allah l’agrée dans Sa miséricorde - : « C’est de tes propres paroles qu'on te discrédite, Ô chiite ! »" Ce livre est préfacé par l'émérite savant Abdel-Aziz Ibn Baz, qu'Allah lui fasse miséricorde.

    Ecrit par : Abdoullah Ibn Mohammed As-Salafi

    Correcteurs : Plusieurs correcteurs

    Source : http://www.islamhouse.com/p/323180

    Download :Aperçu des croyances chiitesAperçu des croyances chiites

  • Manifestation de la vérité (extraits choisis)L'auteur est né à New Delhi (Inde) en 1817, d'une famille noble, il a reçu une première formation par les membres de sa famille, puis dans les écoles islamiques de l'Inde. A l'issue de ses études il s'occupa à enseigner dans l'école qu'il a fondé à Kirana. Au même moment la Grande Bretagne s'installe en Inde. Les émissaires chrétiens s'activaient intensément pour évangéliser l'Inde, bénéficiant de la vaste logistique de l'armée royale britannique. Devant cette situation Cheikh Rahmatoullah résista par tous les moyens, parcourant l'Inde en organisant des conférences et des débats. Le plus célèbre de ses débats fut celui qu'il eut avec la Pasteur Pfander ; ils devaient débattre en plusieurs étapes de quatre sujets : 1 : Des altérations dans les évangiles 2 : De la divinité du Christ 3 : De la trinité et 4 : Du message de Mohamed. Cela devait se passer devant un grand rassemblement public en présence des autorités britanniques ainsi que de journalistes et de divers représentants religieux. Le débat était d'autant plus important qu'il était assorti d'une importante condition, ainsi celui qui se trouverait à court d'argument devant se convertir à la religion de son adversaire. Mais à la grande surprise de tout le monde, après le débat sur les deux premiers points, le pasteur Flander quitte l'Inde. Les médias ont alors fait état de ce grand triomphe du Cheikh, ceci lui a donné une grande notoriété, et les anglais réagissaient à cela en la gênant dans ses actions et ses mouvements. Alors le cheikh Rahmatoullah entra dans la clandestinité et organisa des cellules de résistance et sa tête fut mise à prix. Il réussit à s'enfuir en rejoignant La Mecque. Quant au Pasteur Flander, il s'installa en Turquie, racontant une version mensongère sur l'issue des débats : Rasmatoullah est vaincu, et tous les musulmans de l'Inde se sont convertis au christianisme. Le sultan Ottoman, inquiet par l'effet de ces rumeurs sur la population a envoyé chercher la vérité auprès des pèlerins indiens de La Mecque. Informé de la présence du Cheikh au Lieu Saint, il l'invite en Turquie. Le Pasteur quitta la Turquie dès l'arrivée du Cheikh. Le sultan proposa à Rahmatoullah d'écrire un traité relatant leurs débats et qui ferait une réponse aux missionnaires qui sillonnaient le monde musulman, le cheikh s'y est mis et au bout de six mois le livre "idhâroul-Haq" est né. Voici quelques-uns de ses extraits...

    Ecrit par : Rahmatoulah Al-Hindy

    Correcteurs : Ali Hassan Khan

    Publié par : www.umm-ul-qura.org

    Source : http://www.islamhouse.com/p/229870

    Download :Manifestation de la vérité (extraits choisis)

  • Correction de l'erreur historique sur le wahhabismeCe livre est une réponse à tous ceux qui ne connaissent pas réellement la prédication réformiste qui a transformé toute l'Arabie en une terre de Tawhid (unicité)après qu'elle ait connu le polythéisme et l'innovation.

    Ecrit par : Mohammed Achouway'ir - Mouhammed Ibn Said Achouwayir

    Traducteurs : Mahmoud Moujahid

    Publié par : Assemblée pour la prédication en Afrique

    Source : http://www.islamhouse.com/p/2223

    Download :Correction de l'erreur historique sur le wahhabisme

  • Caractéristiques de la science d’Al-Ghazali dans son livre « La sunna prophétique »j’écris quelques mots pour avertir celui qui a une clairvoyance acérée sur ce crime contre la législation d’Allah qu’est le livre « la Sunna prophétique entre les gens de la jurisprudence et les gens du hadith ». Crime pour ce qu’il contient comme règles et fondements de refus des pratiques prophétiques rapportées, et comme raillerie des gens de science. Il a abordé des sujets qu’il ne maîtrise pas, dans le fiqh et le hadith, où il a cafouillé et dit des choses surprenantes, et il a expliqué la législation d’Allah au gens selon sa raison. Comme tu le sais, ô mon frère, l’écrivain est connu pour son éloquence et il se réclame de la da’wa, et celui qui prêche ce qu’il maîtrise, on ne lui reproche pas d’avoir fait une erreur dans un article ou d’avoir trébuché sur un point. Mais lorsque le lait caillé se mélange avec le beurre, ce qui est entretenu avec ce qui est négligé, que le médecin prétend qu’il a la connaissance de résoudre les désaccords (religieux), l’architecte qu’il est doué dans la jurisprudence, le mathématicien qu’il peut corriger les contes littéraires, et le prédicateur qu’il est un juge entre les gens du fiqh et les gens du hadith, alors c’est là le grand désastre et la source des débauches. Ce livre fut grandement apprécié par le grand savant Mouhammed Nasserouddine Al-Albany, qu'Allah lui fasse miséricorde.

    Ecrit par : Sâleh Ibn Abdel-Aziz Âli-Cheikh

    Traducteurs : Kamel Almaghribi

    Source : http://www.islamhouse.com/p/272831

    Download :Caractéristiques de la science d’Al-Ghazali dans son livre « La sunna prophétique »

Choose language

Choose Sourate

Livres choisis au hasard

Choose tafseer

Participate